Le top 5 des bonnes résolutions du fundraiser en 2019

Avatar

L’année 2018 fera date, c’est celle qui aura enregistré la plus forte baisse des dons depuis 10 ans (-10% à -15%). Pire, cela se fait dans un contexte d’appauvrissement général pour les français. Il y a donc plus de besoins et moins de ressources.

Parmi les causes à l’origine de cette baisse, trois sont à retenir :

La hausse de la CSG pour les retraités qui a touché le pouvoir d’achat de millions de français et a grevé leur générosité. Or, c’est cette partie de la population qui est la plus généreuse.

La transformation de l’ISF en IFI qui a considérablement réduit les dons aux fondations puisque l’assiette d’imposition a réduit comme peau de chagrin.

Le prélèvement à la source qui a suscité beaucoup d’incertitudes et d’incompréhensions, ce qui a entraîné un report des dons de la part de nombreux foyers.

Face à cela, quelles solutions trouver et quels modèles mettre en place ?

Le marketing direct, le street marketing ou les campagnes digitales continuent de porter des fruits, elles sont le cœur des activités de fundraising pour la majorité des associations.

Pour autant, d’autres approches, complémentaires et pérennes, semblent avoir le vent en poupe.

Voici la liste des 5 choses à faire pour nos amis fundraisers en cette année 2019 (en plus de ce qu’ils font déjà !) :

1 – la rencontre, la rencontre, la rencontre

Prenons le temps de voir nos donateurs, de les rassembler lors de beaux événements, de leur présenter nos bénéficiaires qui sauront, par leur histoire, toucher leur cœur. Il n’y a rien de plus puissant pour fidéliser les personnes qui vous soutiennent et élargir vos réseaux.

Ce sera évidemment l’occasion de collecter des dons ce qui fera de la rencontre un événement de notoriété, de fidélisation, de « prospection » mais aussi de fundraising.

Des modèles existent et font leurs preuves, inspirons-nous en pour améliorer nos méthodes !

2 – Il est temps de chouchouter nos grands donateurs !

Un grand donateur est comme un investisseur pour une start-up. Il faut lui donner de l’information, de l’émotion et du concret. Se contenter d’un simple mailing de remerciement ne suffit plus, il faut donner plus !

La mission des associations nous semble être triple : elles aident leurs bénéficiaires (personnes fragiles, environnement, patrimoine…), elles rendent service à la société (en contribuant au Bien Commun là où l’Etat n’est pas en mesure d’agir) et elles contribuent à faire se sentir utiles (et pourquoi pas heureuses ?) les personnes qui les soutiennent : bénévoles, donateurs…

Il nous parait donc cohérent et important de « rendre » à vos donateurs à la mesure de ce qu’ils vous donnent.

3 – Lançons nous dans le mécénat d’entreprise !

Cela devrait être dans le plan fundraising de toute association : prendre le temps de rencontrer des entreprises (et leurs fondations) pour leur demander de l’aide.

Il existe pour cela des méthodologies efficaces, nous en parlerons dans un prochain article, mais dans un premier temps, prenez simplement le temps de rechercher quelles entreprises sont mobilisées sur votre cause.

4 – Les outils digitaux

Parce qu’en 2019 il est impossible de ne pas se pencher sur cet aspect du fundraising.

3 bonnes résolutions à prendre sur ce point : optimiser votre formulaire de don pour augmenter le don moyen et le taux de transformation, lancer au moins un crowdfunding pour comprendre les rouages de ce système qui fait ses preuves, tester au moins un outil connecté pour collecter des dons sur le terrain (auprès de vos bénévoles, soutiens…).

5 – Postuler à de gros événements pour augmenter votre notoriété

La France s’Engage, La Nuit du Bien Commun, les différents concours existants… allez-y, lancez-vous ! Ce sont des dossiers qui prennent très peu de temps et seules quelques dizaines ou centaines d’associations prennent le temps de le faire.

La Nuit du Bien Commun par exemple : il s’agit d’un dossier de deux pages, cela prend une heure. Pour les 13 gagnants, ce sont des dons situés entre 20 000€ et 130 000€ à la clés, des articles dans la grande presse et une rencontre avec 1000 mécènes.

En cette année 2019, nous souhaitons donc à tous les fundraisers de participer avec succès au développement des associations pour lesquelles ils sont engagés !

Et nous serons évidemment heureux des les y aider. Bonne année !

Une borne de don Keto