4 conseils pour créer une page de don qui fonctionne

Avatar

4 conseils pour créer une page de dons qui fonctionne

Votre page de don est au centre de votre collecte de fonds en ligne. Pour que vos visiteurs découvrent cette page et décident de faire un don il est fondamental d’avoir une page qui transforme vos visiteurs en donateurs.

Cela va reposer sur l’optimisation de votre page de dons ainsi que le référencement (SEO) sur les moteurs de recherche.
Cet article va vous permettre d’améliorer votre page de dons en quelques étapes simples.

 

Premier conseil : la sécurisation

Vous devez vous assurer que votre site, et tout particulièrement votre page de dons, est sécurisé en SSL. Ce protocole permet d’assurer la protection des contenus qui transitent entre le serveur du site web et le navigateur de l’ordinateur du donateur. Google prend en compte ce critère dans le classement des pages dans son index, il est donc impératif d’en tenir compte.

HTTPS et SSL de la page de don

 

Deuxième conseil : la vitesse

Votre page de dons doit être la plus rapide possible, si votre page est lente, non seulement elle sera pénalisée dans l’index de google, mais en plus les donateurs la quitteront avant même d’avoir fini de la charger. Ils ne reviendront probablement pas à cause de cette mauvaise expérience.

Pour accélérer une page web, elle doit être la plus légère possible !
Testez votre page web avec cet outil.  Si elle fait plus d’un mégaoctet (1 mo) c’est probablement trop (sauf si vous avez une vidéo). Il faudra donc probablement réduire la taille des images et demander à votre webmaster ce qu’il peut faire pour améliorer le code de la page.

Il peut également être nécessaire de prendre un hébergement plus rapide, en effet si vous avez des campagnes avec des pics de visites, votre hébergement peut fortement ralentir et conduire à perdre des dons. Tous les hébergements ne se valent pas, les mutualisés  sont souvent peu adaptés aux fortes charges (dizaines de milliers de visiteurs), dans tous les cas il faudra vous rapprocher de votre webmaster pour vous assurer que l’hébergement est bien dimensionné.

 

Troisième conseil : l’adaptation au support (mobile ou PC)

Aujourd’hui, la majorité des visites d’une page web se fait depuis un smartphone, il est donc primordial d’avoir une page de dons bien pensée pour le mobile.
En revanche, la majorité des donateurs fait un don devant son PC, il reste important d’avoir une page de dons pratique à lire également pour ce format, notamment en pensant à l’accessibilité pour les personnes âgées ou en situation de handicap.

Quatrième conseil : le référencement (SEO)

1- Définir une liste de mots-clés

Le meilleur moyen de démarrer une nouvelle page de dons ou d’améliorer votre page actuelle est de commencer par lister tous les mots-clés susceptibles d’amener votre audience sur votre page.
Il est primordial que votre contenu intéresse vos donateurs ou futurs donateurs. Vos visiteurs viennent parce que la cause que vous défendez les touche, le but de votre page est de faciliter cette prise de décision en évitant tout ce qui pourrait freiner le don.
Vous pouvez commencer par écrire sur une feuille tout ce que vous savez sur le sujet de votre page de dons.

  • Qui sont vos donateurs ? Qu’est ce qui les intéresse ?
  • Quelles sont les questions les plus communes que ces personnes se posent ?
  • Comment les donateurs réagissent à cette cause ?
  • Quel est le but de votre campagne, les résultats que vous attendez ?

Une fois cette étape achevée, organisez et classez vos mots-clés ou expressions en groupes et listes, vous pourrez ainsi vous en servir pour rédiger le texte de vos pages de dons. Normalement, un ou deux mots-clés cibles doivent ressortir, c’est le sujet principal de votre page de dons.

2- Configurer les balises

Balises Titres : votre page doit contenir des titres et sous-titres, rédigez ces titres en fonction de vos mots clés précédemment listés en ayant en tête la pertinence de ceux-ci par rapport à votre cause ainsi que ce qu’ils suggèrent dans l’esprit de vos visiteurs.

Balises Meta-descriptions : il s’agit de vos mots-clés principaux qui vont servir pour indiquer aux moteurs de recherche le sujet de votre page. Certaines balises servent également pour vous assurer que la prévisualisation dans les réseaux sociaux fonctionne correctement.

Balises Alt-tags : il s’agit d’un texte qui sert à décrire l’image associée, il en faut au moins un sur l’image principale de la page. En plus d’améliorer le référencement, c’est cette image que l’on pourra retrouver dans la section image des moteurs de recherche.

 

3- Autres éléments à prendre en considération

Soyez concis

Si une information n’est pas strictement nécessaire, enlevez-la. Evitez les distractions : enlevez les boutons ou bannières qui pourraient faire sortir le donateur de cette page, par exemple le menu de navigation est souvent à l’origine d’une sortie de la page de dons.

Faites appel à l’émotion

C’est l’empathie du donateur et son émotion qui le poussent à faire cette action pour le bien commun. Votre page ne doit donc pas être froide et aseptisée mais doit au contraire pouvoir faire ressentir au visiteur des émotions. Cela peut-être de la joie ou de la compassion. Gardez cependant en tête qu’il ne faut pas en abuser, forcer le trait pourrait être dommageable pour l’image de votre association, cela doit se faire dans une relation de confiance avec le donateur.

Respecter le RGPD

Pensez à votre conformité au RGPD. Suivant la nature des données que vous collectez et la taille de votre organisation vous pouvez avoir des obligations renforcées. Une fois que vous êtes conforme, communiquez dessus pour rassurer vos donateur, ce sera un important gage de confiance.

Analyser les visites

Avec Google Analytics ou mieux, Matomo (RGPD compatible) vous pouvez connaitre le nombre de visites, le comportement de vos visiteurs, quelles sont les pages qui les intéressent le plus…

Avoir une bonne UX

Sous ce terme un peu barbare d’UX se cache un concept simple : l’expérience utilisateur.
Avoir une bonne UX est un critère déterminant pour augmenter ses chances de transformation. Concrètement, il faut tout faire pour que l’utilisateur ne se pose pas de questions : « Comment ça marche ? Où dois-je cliquer ? ». C’est également indispensable pour l’emmener là où vous le souhaitez et, notamment, au bout de la démarche du don. Pour cela, la signalétique, l’emplacement des boutons, le code couleur (etc) sont des facteurs essentiels pour une bonne UX.

Avoir un design moderne

De la même manière, avoir un design moderne est un signal rassurant pour l’utilisateur, cela signifie que votre site est maintenu, entretenu et régulièrement mis à jour !

 

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à nous contacter !

Vos détails

Faites-nous savoir comment vous contacter.


Comment pouvons-nous vous aider ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.